Grossesse, incontinence et nouvelles mamans

Grossesse, incontinence et nouvelles mamans

La grossesse et la maternité changent votre corps de plusieurs façons ! Nous l’avons compris ! L’un des changements que subit le corps de nombreuses nouvelles mamans et dont plusieurs évitent de parler concerne les fuites urinaires. Vous trouverez ci-après des informations sur les fuites urinaires après grossesse. Vous pourrez également découvrir pourquoi les fuites urinaires après accouchement ou une incontinence urinaire après accouchement surviennent et comment vous pouvez les gérer sainement afin de vous concentrer exactement sur le plus important : votre bébé.

Comment la grossesse peut-elle causer l’incontinence ?

Vous contrôlerez certainement mieux votre vessie affaiblie due à la grossesse pendant les six premiers mois, à mesure que le corps se rétablira. Mais, d'ici là, vous vous sentirez peut-être un peu déconcertée par cette nouvelle réalité. Nous sommes là pour vous aider à donner un sens à tout cela. Tout d’abord, voici quelques facteurs qui peuvent augmenter le risque d'avoir une vessie affaiblie après la grossesse :

  • Votre premier enfant
  • L’accouchement d’un gros bébé
  • Un long travail ou un accouchement difficile par voie basse
  • Une césarienne

Il existe deux principaux types d’incontinence urinaire après grossesse ou d’incontinence urinaire après accouchement que vous pouvez développer : l’incontinence d’effort et l’incontinence par impériosité.

L’incontinence d’effort survient lorsque votre plancher pelvien - le système musculaire, ligamentaire et tissulaire qui soutient votre vessie et votre utérus - s’affaiblit. Par conséquent, toute pression supplémentaire sur votre plancher pelvien le fait céder, provoquant l’écoulement d'une petite quantité d'urine de votre vessie. Cela signifie que rire, éternuer, tousser ou soulever des objets peuvent entraîner des fuites urinaires.

Avez-vous eu une césarienne ? Certains pourraient penser qu’une césarienne peut éliminer les impacts du travail sur le plancher pelvien. En fait, le poids de votre bébé pendant votre grossesse peut aussi affaiblir vos muscles pelviens. Donc, même si vous avez eu une césarienne, vous pourriez quand même avoir une vessie sensible.

L’incontinence par impériosité - également connue sous le nom de vessie hyperactive - est le résultat de lésions aux nerfs entourant la vessie et le plancher pelvien, le plus souvent à la suite d’une chirurgie pelvienne, comme une césarienne. Les nerfs endommagés provoquent des spasmes dans la vessie, ce qui crée des envies fréquentes et pressantes d’uriner. Vous pouvez ou non arriver aux toilettes à temps. Cela peut se produire même si votre vessie est vide.

Symptômes de l’incontinence urinaire après grossesse ou des fuites urinaires après accouchement.

Si vous avez des muscles du plancher pelvien faibles qui causent l’incontinence d’effort, vous pourriez avoir des fuites d’urine quand vous :

  • Toussez
  • Éternuez
  • Soulevez des objets
  • RiezExercez

Si vous avez perdu le contrôle de votre vessie après la grossesse à cause de l’incontinence par impériosité, vous pourrez :

  • uriner plus de 8 fois par jour
  • vous réveiller au milieu de la nuit 2 fois ou plus pour uriner
  • éprouver une envie soudaine, pressante et fréquente d’uriner

Que puis-je faire en cas de fuites urinaires après grossesse ?

Solutions à l’incontinence d’effort : Le traitement de l’incontinence d’effort est aussi simple que d’accorder à votre plancher pelvien des soins supplémentaires afin de pouvoir reprendre le contrôle de votre vessie comme avant la grossesse. Comment procéder ? Les exercices réguliers de Kegel, ou la rééducation périnéo-sphinctérienne, accélèrent rapidement le processus de récupération de la force et du contrôle après l’accouchement. N’oubliez pas non plus que toute action de « pression vers le bas » au cours des premières semaines après le travail peut davantage contraindre ou tendre votre plancher pelvien. Protégez ces muscles en suivant les conseils ci-après :

  • Serrez, soulevez et soutenez les muscles de votre plancher pelvien avant d’éternuer, de tousser, de vous moucher ou de soulever un objet.
  • Croisez les jambes et serrez-les fortement avant de tousser ou d’éternuer.
  • Ne soulevez pas de charges lourdes.
  • Évitez les exercices susceptibles de tendre votre région pelvienne.
  • Débarrassez-vous de quelques kilos de trop pour soulager le plancher pelvien.

Si votre vessie sensible ne s’améliore pas après six mois, parlez-en à votre médecin. Il peut vous aider à essayer de nouvelles possibilités de traitement ou à explorer d’autres causes possibles de l’incontinence urinaire que vous éprouvez.Traitements et solutions à l’incontinence par impériosité :

Le fait de rester près de la salle de bains peut aider à soulager en partie l’urgence associée à une vessie hyperactive. En outre, effectuer quelques changements à votre mode de vie peut vous aider à reprendre le contrôle sur votre vessie.

  • Adoptez un régime adapté à la vessie
  • Double miction - attendez 30 secondes après avoir uriné et essayez de nouveau pour vous assurer que votre vessie est vide.
  • Restez hydratée.
  • Consultez votre médecin pour un traitement à base de médicaments.

Protégez-vous

Peu importe le type d’incontinence urinaire que vous éprouvez, remédiez aux fuites urinaires dès qu’elles se produisent ; portez une protection légère contre l’incontinence spécialement conçue pour l’incontinence urinaire. Les protège-slips et les serviettes ALWAYS DISCREET pour fuites urinaires sont parfaitement adaptés. Les protège-slips ALWAYS DISCREET ont un design fin et flexible et ont une technologie exclusive qui aide à neutraliser les odeurs d’urine. Pour des fuites un peu plus importantes, essayez les serviettes pour fuites urinaires ALWAYS DISCREET.