Tout ce que vous voulez savoir sur l’incontinence pendant la grossesse

La grossesse est une période excitante et remplie d’impatience qui implique aussi des changements drastiques dans votre corps. Toutefois, l’un des changements auxquels vous pourriez ne pas vous attendre est le problème de petites fuites urinaires. Vous avez peut-être remarqué que les activités quotidiennes tels que rire, tousser, éternuer ou faire de l’exercice entraînent l’humidité dans vos sous-vêtements. L’incontinence pendant la grossesse est normale et presque toutes les futures mamans en souffrent.

Les fuites urinaires pendant la grossesse sont le résultat des changements étonnants que votre corps subit pendant les neuf mois de grossesse. Le poids causé par le fait de porter votre bébé en pleine croissance exige de votre corps - ainsi que de votre plancher pelvien - un énorme entraînement. Il peut s’affaiblir à cause du poids constant causé par le fait de porter votre tout-petit. Les changements hormonaux pendant la grossesse affaiblissent également votre plancher pelvien.

Types d’incontinence pendant la grossesse

Le type d’incontinence pendant la grossesse le plus fréquent est l’incontinence d’effort, c’est-à-dire que les fuites urinaires involontaires sont causées par l’affaiblissement du plancher pelvien. Votre plancher pelvien est le système musculaire, ligamentaire et tissulaire qui soutient votre vessie, votre utérus et votre anus. Lorsque le plancher pelvien est affaibli, il cède lorsqu’une pression (ou une tension) est exercée sur lui, entraînant ainsi l’écoulement d’urine de la vessie.

Facteurs de risque

Bien que les fuites urinaires pendant la grossesse soient une situation fréquente dont presque toutes les femmes souffrent, il existe un certain nombre de facteurs de risque qui peuvent rendre les symptômes plus fréquents ou plus intenses. Il s’agit de :

  • l’âge avancé de la mère
  • le surpoids
  • un accouchement par voie basse antérieur qui a affaibli le plancher pelvien ou endommagé les nerfs situés autour de la vessie
  • une chirurgie pelvienne, telle que la césarienne, qui a endommagé les nerfs ou les tissus situés autour de la vessie
  • le tabagisme qui entraîne une toux chronique
  • le diabète gestationnel qui peut affecter votre fonction nerveuse.

Pronostic

Les fuites urinaires en début de grossesse s’expliquent par le fait que votre utérus en pleine croissance est encore situé à l’intérieur de votre bassin et rivalise avec la vessie pour de l’espace. Lorsque l’utérus remonte dans l’abdomen après la 12e semaine, vous remarquerez que vous urinerez de manière moins fréquente. Mais ne vous réjouissez pas trop, car des fuites urinaires en fin de grossesse peuvent également se produire. En effet, au cours des dernières semaines de la grossesse, lorsque votre bébé se met en position de naissance, sa tête pourrait directement appuyer votre vessie, rendant plus difficile la rétention de l’urine de manière fiable.

Mais, ne vous inquiétez pas. Les fuites urinaires pendant la grossesse sont généralement temporaires, car à mesure que votre plancher pelvien retrouve sa force, votre vessie devrait retrouver la forme qu’elle avait avant la maternité, en peu de temps après l’accouchement. Certaines femmes souffrent d’incontinence post-grossesse qui se soigne généralement en moins d’un an. Si tel n’est pas le cas, consultez votre médecin.

Conseils sur la prise en charge et la prévention

Vous ne devez pas être mal à l’aise, car les fuites urinaires en début de grossesse et fuites urinaires en fin de grossesse sont normales. Il existe un certain nombre d’outils et de techniques de prise en charge qui peuvent vous aider à réduire au minimum la gravité de vos symptômes et à faciliter le rétablissement postpartum.

  • Exercices du plancher pelvien

Vous les connaissez peut-être sous le nom d’exercices de Kegel. Les exercices de Kegel renforcent les muscles du plancher pelvien pour leur permettre de retenir l’urine et de prévenir les fuites urinaires pendant la grossesse. Cliquez ici pour savoir comment améliorer vos exercices de renforcement du plancher pelvien.

  • Respectez les horaires

Adopter un horaire pour aller aux toilettes peut réduire l’urgence de vos mictions et apporter une certaine prévisibilité à vos besoins d’aller aux toilettes. Commencez par aller aux toilettes toutes les deux heures, que vous ayez envie ou non d’uriner. Ajustez vos horaires si vous ressentez le besoin d’y aller de manière plus fréquente. Garder votre vessie vide peut réduire au minimum les fuites tout au long de la journée.

  • Observez l’avantage

Prendre du poids pendant la grossesse est sain - et également inévitable. Mais vous rassurer de ne pas en prendre trop peut largement contribuer à réduire les symptômes de l’incontinence pendant la grossesse.

  • Portez une protection

Portez un protège-slip ou une serviette pour fuites urinaires Always Discreet pour protéger vos sous-vêtements et garder une sensation de fraîcheur, de propreté et de confort. Always a adapté sa technologie d’absorption fiable et l’a appliqué à ses produits pour fuites urinaires, pour créer des protections minces, féminines et flexibles - rien à voir avec les produits pour fuites urinaires encombrants auxquels vous êtes peut-être habituée. Les protections Always Discreet sont spécialement conçues pour les fuites urinaires, contrairement aux produits d’hygiène féminine traditionnels que vous pourriez utiliser pour vos règles et qui sont conçus pour les menstrues (qui sont plus visqueuses que l’urine). Les protège-slips et les serviettes Always Discreet absorbent les fuites et les odeurs en quelques secondes, tout en vous permettant de rester au sec et protégée, afin que vous puissiez gérer sans gêne vos problèmes d’incontinence pendant la grossesse pour une grossesse agréable et confortable.