Problèmes urinaires chez la femme

5 mythes concernant l'incontinence urinaire

Appel à toutes les femmes ! Démystifions ensemble certains mythes sur l'incontinence urinaire pour que ce sujet ne soit plus un tabou.

L'incontinence urinaire est gênante et il peut être difficile d'en parler et de parler de problèmes urinaires chez la femme en général. C'est sans doute pour cela qu'il y a tant d'idées fausses aujourd'hui concernant les difficultés à contrôler sa vessie. Voici les mythes les plus courants et la vérité à leur propos.

Mythe 1 : seules les personnes âgées souffrent d'incontinence urinaire

Bien que le risque d'incontinence augmente en vieillissant, toute femme peut y être confrontée à différentes étapes de sa vie. En fait, les fuites urinaires touchent une femme sur trois de plus de 18 ans. Les femmes jeunes, par exemple, peuvent présenter des symptômes de vessie irritable après la naissance d'un enfant parce qu’une grossesse ou un accouchement ont affecté les mécanismes de soutien du plancher pelvien. De la même façon, les femmes d'âge mûr peuvent souffrir d'incontinence à l'apparition de la ménopause à cause d'une diminution importante des taux d'œstrogènes. Certaines conditions médicales, telles que l'obésité, peuvent entraîner des symptômes d'incontinence urinaire et poser des problèmes urinaires chez la femme.

Mythe 2 : l'incontinence est une maladie à part entière

L'incontinence urinaire peut être le symptôme d'un problème de santé sous-jacent, tel que le prolapsus, ou une maladie affectant votre vessie, ou la façon dont votre corps produit l'urine. C'est pourquoi il est si important que vous en parliez à votre médecin. Il ou elle vous permettra d’être certaine que votre incontinence n’est pas le signe d'un problème de santé plus important.

Mythe 3 : vous ne pouvez plus profiter de la vie

Ne laissez pas l'incontinence vous empêcher de mener vos activités quotidiennes ou votre vie sociale. Même si votre vessie semble hors de contrôle, rappelez-vous que vous pouvez toujours reprendre le dessus. En plus de l’utilisation des produits de protection pour fuites urinaires ALWAYS DISCREET, vous pouvez fortifier les muscles du plancher pelvien grâce à des exercices quotidiens. Si les symptômes persistent, votre médecin vous aidera aussi à trouver la source du problème.

Mythe 4 : vous devriez boire aussi peu que possible si votre vessie est irritable

Il est inutile d'éviter de boire pour réduire l'envie d'aller aux toilettes. Hydratez-vous ! Le fait de boire beaucoup d'eau peut augmenter la fréquence et l'urgence des mictions, mais ne pas en consommer assez peut concentrer votre urine, les deux pouvant augmenter les risques d'irritation de la vessie et d'incontinence. La consommation d’eau peut aussi aider à réduire les odeurs. Prenez l'habitude de boire de l'eau entre les repas et de ne rien boire deux heures avant de vous mettre au lit. Essayez aussi d'éviter ou de réduire la caféine, les jus d'agrumes, les boissons alcoolisées et gazeuses.

Mythe 5 : tout le monde saura que vous portez une « couche »

C'est totalement faux ! Considérez les produits pour incontinence urinaire comme des protège-slips menstruels. Vous les avez portés toute votre vie et personne ne les a remarqués, n'est-ce pas ? Il s'agit simplement d'essayer quelques produits et de trouver celui qui vous convient. ALWAYS DISCREET veut vous aider à retrouver confiance en vous et votre féminité, malgré les fuites. C'est pourquoi nous avons développé toute une gamme de produits pour l’incontinence. Pour les fuites légères, vous pouvez utiliser les protège-slips ALWAYS DISCREET. Pour un peu plus de protection, essayez les serviettes ALWAYS DISCREET.

Chaque produit est conçu pour vous procurer confort et protection et présente une capacité absorbante supérieure aux besoins de la plupart des femmes. En outre, ils aident tous à neutraliser les odeurs d'urine. Trouvez le produit Discreet qui vous convient et ne laissez plus les fuites urinaires vous empêcher de vivre votre vie à 100%.

La vérité concernant l'incontinence urinaire

Voici une vérité à ne pas oublier concernant le problème urinaire chez la femme : ne vivez pas retirée du monde si vous souffrez d'incontinence. Cela se soigne, se traite ou au moins peut mieux se gérer. Consultez immédiatement votre médecin et demandez-lui de vous parler du problème urinaire chez la femme, de ce qui peut provoquer votre incontinence et des meilleures solutions de traitement.