Fuites urinaires pendant la grossesse

Tellement d'expériences et de défis vous attendent avec l’arrivée de votre tout-petit! Il y en a un dont beaucoup de femmes souffrent, mais très peu osent parler : les fuites urinaires. Découvrez pourquoi cela survient pendant et après la grossesse, et comment y remédier, afin que toute votre attention soit portée sur ce qui compte vraiment : votre bébé.

Pourquoi la grossesse peut-elle entrainer des fuites urinaires ?

Lors de l’accouchement, les muscles de votre plancher pelvien s’étirent, ce qui peut l’affaiblir, et causer des fuites urinaires. Si vous souffrez déjà de ces problèmes, la grossesse et l’accouchement peuvent accentuer vos symptômes.Voici également certains facteurs qui peuvent augmenter le risque de développer des problèmes de fuites urinaires liés à la grossesse:

  • Accoucher d’un gros bébé
  • Avoir un accouchement long et difficile

Même dans le cas des accouchements par césariennes, il se peut que vous rencontriez des problèmes de fuites urinaires, simplement parce que le fait de porter votre enfant pendant votre grossesse peut affaiblir vos muscles pelviens.

Les symptômes de l’incontinence post-grossesse

Si vous avez des muscles pelviens affaiblis, il se peut que vous ayez des fuites lorsque vous toussez, éternuez, riez, ou faites de l’exercice. Il se peut aussi que vous ressentiez le besoin d’uriner plus fréquemment. Se réveiller la nuit pour aller souvent aux toilettes est un autre symptôme, tout comme avoir des fuites pendant que vous dormez.

Que puis-je faire?

La situation s’améliore généralement dans les 6 mois après l’accouchement. Faire régulièrement des exercices de renforcement du plancher pelvien aide énormément.Souvenez-vous également que dans les premières semaines après l’accouchement toute activité qui pousserait le périnée vers le bas est à bannir. Pour protéger votre plancher pelvien, suivez les conseils suivants :

  • Serrez, remontez et retenez vos muscles du périnée avant d’éternuer, de tousser, de vous moucher, ou de soulever un objet d’un certain poids.
  • Croisez vos jambes et serrez les fermement avant de tousser ou d’éternuer.
  • Ne soulevez pas d’objets lourds.
  • Evitez les exercices qui peuvent nuire au tonus de votre plancher pelvien, comme certains exercices de renforcement des abdominaux.

Si au bout de 6 mois vous n'avez pas un meilleur contrôle sur votre vessie, parlez-en avec votre médecin. Il ou elle peut vous aider à trouver d'autres solutions.